Une famille voyage en 2cv et en acadiane aérodrome !

SDO Raid Duster en Catalogne du 05 au 10 mai 2018

Photo du raid Duster en Catalogne 2018

Voilà, notre premier raid en Duster est terminé. Nous sommes ravis d’y avoir participé. Une bonne ambiance tout au long du raid. J’ai également été surpris des capacités de ce Duster 4×4 en hors goudron. Par rapport à la 2cv, on a aussi apprécié le confort sur longue distance !

Prologue :
Je m’inscris à ce raid en décembre 2017. Je ne connais pas mon emploi du temps professionnel mais mon patron me certifie qu’il n’y aura pas de problème ! Ca a été chaud jusqu’au jour de départ pour le raid car le planning des déplacements pros a changé plusieurs fois ! Bref, on part.
Pour la préparation du Duster, pas grand chose de prévu. Sur le site de Sdo, il est noté que la seule obligation est d’avoir des pneus M+S. Je regarde mes Continental et ils sont M+S. J’ai juste acheté trois gros bacs avec couvercles pour loger tout le matos dedans. Je rabats la banquette, retire les appuis têtes arrières, charge tout le matos de camping qu’on prend habituellement dans les deuches.

04/05/2018 : de Reims à Collioure :

Départ prévu le 04 mai à 06H00. Un des participants « Patrick » a réservé le camping à Collioure.
Nous voilà partis. On prend les nationales jusqu’à Clermont-Ferrand. On passe Troyes, Auxerre, Nevers jusqu’à Clermont. L’ordi de bord mentionne 4,9 l/100 km sur cette portion !
Une fois arrivé à Clermont, on file sur l’A75 direction le Sud Ouest ! Malheureusement, un accident sur cette autoroute nous fait perdre un peu de temps dans les bouchons. On passe ensuite le viaduc de Millau. On arrive à Collioure vers 17H00, rincés, fatigués.
On fait connaissance avec les participants du raid déjà arrivés. La préparation de leurs Dusters me font sérieusement doutés de moi. En effet, leurs 4×4 sont réhaussés et équipés de pneus AT. Est-ce un raid prévu pour mon vl neuf d’origine ? Oui me rassurent-ils…

05/05/2018 : Collioure
Le départ du raid n’étant prévu qu’à 17H00 ce jour, nous profitons de cette journée pour visiter Collioure. Vu le temps, il est décidé dès le matin de ne pas faire le bivouac sur les hauteurs de cette charmante commune mais de passer la nuit dans le même camping.
Nous partons donc visiter d’abord Port-Vendres puis Collioure. Tout va bien. On fait connaissance tout au long de la journée avec les participants et on mange avec certains le midi dans un restaurant proche de la plage. J’en profite pour goûter la saucisse catalane.
On rentre en fin d’après midi au camping après avoir déambulés dans les petites rues de Collioure et autour du château. Les derniers participants du raid arrivent. Et Eric, l’organisateur fait son premier briefing.

06/05/2018 : Collioure à Cadaquès
Nous partons dès la sortie de Collioure sur les hauteurs. Eric nous montre au passage l’endroit du bivouac où on aurait du bivouaquer.
Dès les premiers kilomètres, Caroline, une participante qui fera le serre-file tout au long du raid, annonce à la Cibi qu’un Toyota nous suit. Quelques secondes plus tard, je reçois un appel téléphonique d’un vieil ami Philippe qui me demande si c’est moi devant en Duster. En effet, il avait vu sur Facebook que je participais à ce raid et lui partait avec son épouse de Collioure pour traverser les Pyrénées jusqu’à l’Atlantique. Quelles heureuses retrouvailles, car je n’avais pas vu Philippe depuis 2009. Philippe nous avait organisé le raid Deuchatlas en 2cv au Maroc en 2007 !
On fait une photo souvenir et on repart. Philippe et Marie nous suivent quelques moments puis chacun prend des routes différentes.
On déjeune dans une auberge au milieu des pistes. Un plat unique : la saucisse catalane ! Mais énorme par rapport à celle d’hier.
Plus loin, en arrivant sur une piste, Stef me dit  » Tu as vu, il y a un garde planqué qui nous filme ». Je jette un coup d’œil dans le rétro, voit ce filou et l’annonce à la Cibi. On s’arrête. S’ensuivent de longs pourparlers entre l’organisateur et cet agent de la sécurité civile qui a appelé la police municipale qui nous rejoint dans les 5 minutes. Les locaux nous parlent que c’est interdit mais aucun panneau n’est présent. Ensuite, ils expliquent qu’à l’autre bout de la vallée, la barrière est fermée. Finalement, l’agent nous explique qu’on peut l’emprunter mais que finalement, il fait comme s’il ne nous avait pas vu tout en filmant continuellement nos véhicules. Ca sent l’entourloupe. On prend la décision de ne pas prendre cette piste et de rejoindre le campement de ce soir par la route. Il manque un cours d’éthique et déontologie chez les gardes de la sécurité civile espagnole !
On monte le campement au camping de Cadaquès pour y passer la nuit.

07/05/2018 : Cadaquès à Calonge
Départ vers 09H00. C’est la piste la plus longue du raid mais ça roule bien. On s’arrête à midi à coté des ruines gréco-romaines d’Empuriès. On mange à l’ombre des arbres. Certains décident de visiter soit cette merveilleuse crique, soit les ruines. Nous voilà partis tous les deux pour les ruines mais on a pas pris le bon chemin pour arriver sur le site. On longe en fait la plage et on voit le site sur la hauteur. L’appel de l’eau claire est sans appel. on trempe nos pieds et on finira à l’ombre des paillasses de la terrasse de l’hôtel à siroter un café. On assiste à l’arrivée des convives d’un mariage. Les jeunes mariés sont heureux et font l’objet de l’attention de tout le monde.
On repart et Eric nous dirige vers le site de Punta Ventosa, où il y a un magnifique panorama sur la côte. On se trouve au milieu d’anciens bunkers. La vue est magnifique !
Après avoir roulé sur de belles pistes techniques entrecoupées de petites routes, nous nous installons au camping de Calonge pour passer la nuit.

08/05/2018 : Calonge à Blanes

Après le briefing matinal d’Eric, nous progresserons toute la journée sur de magnifiques pistes. Le temps est ensoleillé. On dort le soir dans un très grand camping en pleine ville. On se dit que l’été, ce camping doit être bondé ! Il existe même une aire de lavage de vl dans ce camping !
On décide tous de manger une bonne paëlla au resto du camping. L’ambiance est décontractée et on rigole bien, entre autres aux blagues de Daniel !

09/05/2018 : Blanes à Montseny :
Les pistes qu’on traverse sont assez techniques. On monte en difficulté. Je m’aperçois des capacités de ce Duster 4WD. Mes peurs s’estompent bien que je reste concentré sur ma conduite. Les communes et les parcs traversés sont de toute beauté ! Nous dormons dans un petit camping de Montseny. On retrouve la famille en Land Rover Discovery qu’on a croisé. Un groupe de 4×4 arrive également pour passer la nuit. Ca doit être une adresse connu des raideurs. Nous sommes en pleine montagne. On pensait avoir froid durant la nuit mais non, on a bien dormis.

10/05/2018 : Montseny à Arenys del Mar !

Nous poursuivons dans ces montagnes, la tête dans les nuages. Quel temps ! Les pistes sont assez difficiles. Eric nous envoie dans des passages qui nous font dire qu’on est bien en raid ! Je serre les fesses à chaque fois que j’entends les végétaux frotter sur ma carrosserie ! Ouille, mon duster neuf !
Finalement, on termine tous par un passage assez hard. Une marche énorme où chaque Duster lève la roue arrière gauche clôturera ce raid.
4 équipages – dont nous – quittent le raid. Eric a proposé de prolonger par une journée supplémentaire car nous avons tous bien roulés tout au long de la semaine. Cette décision ravit ceux qui peuvent rester.
Nous allons directement à Arenys Del Mar où nous avions réservé un hôtel pour la fin du raid. Nous passons la soirée dans cette ville côtière où nous mangeons en compagnie de Patrick et Joe. J’aime l’Espagne : le Demi de bière est à 1,5 euros. Je n’en abuse pas tout de même !
On se couche assez tôt car nous avons décidés de partir tôt demain matin pour rentrer à la maison.

11/05/2018 : Arenys Del Mar à Clermont-Ferrand
Levés tôt, nous nous dirigeons à pied vers une boulangerie/café pour le petit-déjeuner. 1,70 euros pour un grand café et un croissant. Décidément, j’aime l’Espagne !
Non sérieusement, je me demande pourquoi nous n’arrivons pas à avoir des prix aussi bas chez nous.
On remonte ensuite par l’autoroute jusqu’à Clermont-Ferrand où nous louerons une chambre d’hôtel.
Nous faisons une halte à La Jonqueira avant la frontière pour visiter ce centre commercial dont on nous a parlé. Après quelques emplettes, nous repartons.
Une fois arrivés à Clermont, je décide d’aller laver le Duster. Je trouve un station de lavage du tonnerre ! Mais ouh là là, après séchage, je m’aperçois que les deux côtés de notre véhicule sont fortement rayés – surtout côté droit où certaines rayures me paraissent profondes. Je re-visionne dans ma tête cette dernière piste et notamment cet arbre à grosses branches qui longeait la piste….
Bon, on le savait que c’était un raid à difficulté moyenne. Le Duster est donc baptisé ! Et fini de roder car il vient de dépasser les 20 000 kms.

12/05/2018 : Clermont-Ferrand à Reims

Après une bonne nuit et un bon petit déjeuner, nous reprenons les petites départementales jusqu’à Reims où on arrive vers 15H00. Nous sommes contents de retrouver nos enfants. On décharge tout. On fait sécher la tente et on lave tout au jet. Je décide sur un coup de tête de passer le polish sur la carrosserie du Duster. Les rayures s’effacent, même les plus grosses ! Youpi ! Je suis ravi de ce résultat mais envisage un film protecteur pour le prochain raid !


Epilogue :

La communauté Duster ressemble à celle des 2cv. Détendue et cool.
Ce raid est praticable avec un Duster 4WD d’origine. Il suffit de ne pas être bourrin et ça passe. Mais je recommande tout de même des pneus AT. Il y a beaucoup de pistes rocailleuses et ma peur de crever ne m’a pas quitté du raid.
Rehausser son duster procure un confort supplémentaire mais je n’ai quasiment jamais touché la plaque sous moteur.
SDO propose également des raids duster en Corse, en Savoie, dans les Alpes et prévoit l’année prochaine la Roumanie. Ca donne des envies !

L’ALBUM PHOTO DU « SDO RAID DUSTER CATALOGNE MAI 20183

et quelques vidéos :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s